L’association – Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont

Aux lendemains des élections municipales, la liste «  Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont », devant la dynamique et la solidarité qui se sont manifestées au cours de ces dernières semaines, a souhaité poursuivre son travail, forte du vote de près de 2000 Héninois et Beaumontois qui ne sont malheureusement  pas représentés au sein du Conseil Municipal.
Le samedi 11 juillet, la Première Assemblée Générale de l’association, comptant à ce jour plus de 110 adhérents, s’est réunie et a éluà l’unanimité Pierre FERRARI, comme Président, David NOËL et Patrick PIRET en deviennent les deux Vice-présidents. Treize autres adhérents de l’association dont Emmanuelle BOUTILLER, Secrétaire, Jean-Marc DANEL, Trésorier, Christine COGET, Jean-Pierre POLICANTE composent le Bureau.
Cette association sera avant tout un Nouvel espace progressiste dans la Vie politique Héninoise. Ce  nouvel espace est ouvert à toutes celles et ceux qui sont attachés aux valeurs d’émancipation humaine, de justice sociale, de laïcité, de solidarité et qui ont la volonté de faire de la politique autrement. Nous serons une force de proposition et d’évaluation.
Cette initiative s’adresse à « la base », y compris aux militants des partis politiques, qui cherchent un engagement ouvert et fédérateur qui rompt avec les pratiques et méthodes du passé en tournant le dos aux positions caricaturales, à l’affrontement traditionnel camps contre camps, aux querelles stériles. Nous ne voulons pas que cette association soit revancharde, bien au contraire, il faut se servir de l’expérience de ces élections pour repartir sur de bonnes bases.
L’association politique « Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont » aura pour objectifs principaux : « de Former, d’Informer, de Débattre et d’Agir » dans le but de rassembler les Héninois et les Beaumontois autour d’un projet de développement local citoyen.

L’association Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont
« Un nouvel Elan pour Hénin-Beaumont », ce sont des hommes et des femmes d’horizons politiques et professionnels divers, n’affichant ni étiquette, ni appartenance. Parmi les adhérents, certains sont proches du PS, du PC, du Modem, du MRC, du mouvement Ecologiste. Mais ici, les étiquettes ne comptent plus.
Les moyens d’action sont basés sur deux piliers :

  • Le premier concerne des actions en lien avec la politique municipale, en étant présent systématiquement aux conseils municipaux, en organisant des groupes de suivi des actions municipales en lien avec les annonces des programmes électoraux.
  • Le second pilier est axé sur des manifestations citoyennes, avec l’organisation de stages, de formations sur différents sujets (finances locales, urbanisme, écologie, éducation, sports, affaires sociales, culture…), des conférences-débats, des forums, des moments conviviaux.

Elle se donnera des ambitions de rigueur dans le travail d’expertise, d’ouverture dans les rencontres qu’elle organise, et sera utile, concrètement, à toutes celles et ceux qui s’intéressent au combat pour promouvoir les idéaux démocratiques et humanistes par le débat d’idées.