Communiqués « Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont

En provoquant le Président de l’Office Municipale des Sports puis en s’en prenant verbalement aux représentants du « Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont », les élus d’extrême droite ont démontré, ce jeudi soir, au cours de la séance du Conseil Municipal, que peu leur importaient la vérité et l’avenir de notre commune puisque l’essentiel, pour eux, était leur propre publicité, en usant de tous les coups bas, en utilisant toutes les ignominies, surtout les plus populistes, et tous les mensonges les plus insultants.

blogcampagne2009

Une fois de plus, les frontistes, S. Briois en tête, habitué des outrances démagogiques et des envolées dogmatiques mais aussi B. Bilde, Directeur de Cabinet de Mme Le Pen, peu respectueux des règles de notre République et du respect des électeurs, osent faire des provocations péremptoires à l’encontre des Vrais Républicains. Tout cela dans un unique but électoraliste, quelle que soit l’atteinte portée à l’image de notre Ville.

Cette attitude profondément irresponsable est totalement scandaleuse et discrédite ceux qui s’y livrent aux yeux des Héninois et des Beaumontois, qui sauront choisir le moment venu entre les usurpateurs sans idées et ceux qui, inlassablement et malgré les mensonges, travaillent à bâtir l’avenir de notre Ville. Ne pas avoir ce respect élémentaire des institutions de la République en usant d’insultes mal maitrisées et de dérapages verbaux non contrôlés est une faute qui disqualifie d’emblée S. Brivois et sa clique à prétendre quelque responsabilité municipale. De son coté, la Municipalité Binaisse, en laissant, une nouvelle fois, prospérer sans broncher les propos de l’extrême droite, comme c’est le cas depuis plus d’un an, s’est auto administrée un nouveau revers, résultat logique et mérité de l’absence totale de concertation avec l’ensemble des acteurs de la Vie de la Commune. Il est clair que les élus actuels du Conseil Municipal, AR comme FN,  ne sont pas à la hauteur des attentes des habitants et ne contribuent en rien à l’amélioration de leur vie quotidienne. Bien au contraire…  Nos concitoyens méritent mieux que ces volte face à répétition, inadmissibles au regard des enjeux de l’organisation et de l’avenir de notre Ville. Avant que cette débâcle ne devienne bérézina, l’équipe triple B (Binaisse-Bouquillon-Briois) serait bien inspirée de se mettre enfin au travail.